Comment les parabènes impactent votre fertilité

Parabènes et cosmétiques
Parabènes et cosmétiques

Participez à ma formation en ligne gratuite

Les 5 clés essentielles pour booster votre fertilité

Régulièrement, vous pouvez assister à mon atelier en ligne 100% gratuit “Les 5 clés essentielles pour booster votre fertilité”. Rejoignez nous !

Saviez-vous que les produits cosmétiques que vous utilisez pouvaient significativement affecter la santé de votre système reproducteur et donc votre fertilité?

Jusqu’à 85% des cosmétiques contiennent encore des parabènes comme le méthylparabène, l’éthylparabène, le propylparabène et le butylparabène présents dans les produits pour la peau et les cheveux, le maquillage, les parfums, les déodorants et bien plus encore…

Les parabènes sont des composés chimiques qui ont été créés pour empêcher la prolifération bactérienne et donc allonger la durée de vie des produits. Ce sont des conservateurs.

Les recherches effectuées dans le domaine montrent de plus en plus fréquemment que les parabènes perturbent les fonctions hormonales, ce qui peut affecter la fertilité et même avoir une incidence sur le risque de développer un cancer.

Résultats préliminaires des recherches actuelles

Recherches préliminaires

Il est important de noter que ces recherches sont actuellement en cours et qu’il ne s’agit que de résultats préliminaires d’études à grande échelle.

Voici les préoccupations majeures qui en sont issues pour l’heure:

  • Les études menées par le Environmental Working Group ont mis en évidence que les parabènes étaient assimilables à des xénoestrogènes, ces composés qui imitent l’activité des hormones sexuelles et interagissent avec les récepteurs hormonaux de l’organisme.

En date, des liens ont été établis entre les xénostrogènes et de potentiels problèmes de fertilité chez la femme et chez l’homme, des malformations congénitales et de possibles cancers du système reproducteur.

  • La Commission Européenne sur les Perturbateurs Endocriniens a listé les parabènes dans la catégorie n°1 des substances connues comme perturbatrices des fonctions du système endocrinien.
  • La présence de parabènes et les phtalates (ces substances utilisées pour rendre les plastiques plus flexibles) dans nos mers et nos rivières serait liée à de potentiels troubles de la fertilité chez les animaux marins.
    • Une étude récente de la Harvard School of Public Health a montré que le propylparabène serait lié à une diminution des réserves ovariennes chez la femme et du nombre de spermatozoïdes chez le rat.
    • Des recherches préliminaires conduites au Royaume-Uni ont montré un taux élevé de 6 différents parabènes dans des tumeurs cancéreuses du sein.
    • De plus, certaines personnes qui participent aux études ont développé des allergies aux parabènes des produits pour la peau ou connus des éruptions cutanées voire des poussées d’eczéma.

Les parabènes dans votre corps

Cosmétiques et parabènes

Nous avons encore beaucoup à apprendre sur les risques potentiels des parabènes sur la fertilité.

Pourtant, pour éviter tout risque inutile, je vous invite d’ores et déjà à appliquer le principe de précaution en regard des résultats préliminaires des études citées plus haut.

Nous savons que les parabènes sont des xénoestrogènes liposolubles qui sont absorbés à travers la peau, les intestins et les vaisseaux sanguins puis excrétés par les processus d’élimination de l’organisme.

Des études conduites par le Centers for Disease Control aux USA ont trouvé 4 différents parabènes dans des échantillons d’urine humaine.

Il est estimé que les femmes sont exposées à au moins 50 mg de parabènes quotidiennement par la seule utilisation de cosmétiques!

Les hommes seraient, de facto, moins exposés à cette contamination mais ils se sentiraient également moins concernés par la recherche de produits sans parabènes malgré leur impact potentiel sur la fertilité masculine.

Quelles sont les alternatives?

Cosmétiques maison

Les femmes mais les hommes également ont d’autres choix que de subir le diktat des lobbies cosmétiques (qui sont, notamment, mis à mal depuis quelques temps en Inde suite à l’énorme succès d’une, à la base, petite production de cosmétiques ayurvédiques ultra-naturels… comme quoi!).

Encore faut-il prendre le temps de rechercher et/ou fabriquer (!!) de nouveaux produits 😉

Pour vous aider:

1. Achetez des produits cosmétiques naturel/bio autant que possible: il existe désormais beaucoup de marques qui proposent des produits d’excellente qualité (donc dépourvus de parabènes…) à des prix nettement abordables. 

Vous pouvez les trouver en magasins bio ou sur internet.

Souvent, un produit naturel mentionnera directement l’absence de parabènes.

Si ce n’est pas le cas, référez-vous à la liste des ingrédients: si vous y découvrez methylparaben, ethylparaben, propylparaben et/ou butylparaben, vous saurez désormais qu’il ne s’agit pas d’un produit sans parabènes.

Pour avoir une bonne idée de ce qui se cache derrière les labels et savoir quels produits privilégier, je vous recommande ce site avec un tableau comparatif très bien fait notamment.

2. Attention aux parfums! Les parabènes sont souvent listés en tant que « fragrance » dans la liste des ingrédients des parfums commerciaux. Si vous utilisez du parfum, préférez des marques qui mentionnent « pas de parfum synthétique » ou « sans parabènes/phtalates ».

Vous pouvez également vous parfumer à l’aide d’huiles essentielles diluées! La lavande, la rose ou le bois de santal ont toutes des senteurs exquises seules ou en combinaison en plus d’offrir des bienfaits aromathérapeutiques 😉

3. Fabriquez vos propres produits! Ca n’a jamais été plus facile avec tous les sites qui fleurissent et les nombreux ouvrages qui paraissent chaque jour :-). C’est ludique et gratifiant, tout en étant plus respectueux de votre peau et de votre santé qui vous disent merci au bout de quelque temps d’utilisation ;-).

Pour aider à leur conservation comme ils ne contiennent pas de parabènes, il est souvent recommandé d’ajouter quelques gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse, de vitamine E ou encore de « Cosgard » par exemple.

Personnellement, je fabrique du liniment (pour mes enfants et pour moi), du déodorant, des mélanges d’huiles (végétales et essentielles) à la place de crèmes de jour et des gommages maison.

Pour vous citer quelques ouvrages/sites de référence:

  • « Faire ses cosmétiques naturels, c’est facile : Les bienfaits de la nature et du fait-maison » de Cyrille Saura-Zellweger
  • « Slow cosmétique le guide visuel : Pas à pas, vers une beauté plus naturelle » ou « Adoptez la slow cosmétique » de Julien Kaibeck
  • « Je fabrique mes cosmétiques : Soins naturels à petits prix » de Sylvie Hampikian  (Auteur), Frédérique Chartrand (Photographies)

Mettez vos cosmétiques au vert!

Cosmétiques bio

Si vous vous sentez concernée par des questions de fertilité, je vous encourage à prêter attention à tous les aspects de votre hygiène de vie globale.

Au-delà de l’alimentation, de l’activité physique et de la gestion du stress, il est également primordial de chasser les toxiques de votre environnement et notamment ceux que vous appliquez, à votre insu, sur votre corps.

Meme si leur impact sur la fertilité n’est pas encore totalement estimé, ils alourdissent néanmoins votre charge de toxines ce qui peut conduire perturber le fonctionnement de votre organisme en général et de votre système reproducteur en particulier.

Recherchez des cosmétiques non-toxiques naturels pour vous et votre moitié.

Vous pourriez nettement y gagner au change en plus sur la qualité de votre peau ou de vos cheveux par exemple ;-).

Faire vos cosmétiques maison est également une excellente alternative qui vous place en directement en charge de ce que vous appliquez sur votre corps en plus d’être une option d’un excellent rapport qualité/prix pour entretenir votre capital fertile :-).

Je n’ai abordé dans cet article que les effets des parabènes.

Sachez que ce n’est qu’un (sûrement le plus connu à l’heure actuelle) des composés toxiques de nombreux cosmétiques.

Si vous vous interrogez sur le risque potentiel (ou l’innocuité par respect de la présomption d’innocence initiale :-)) de l’un ou de plusieurs des produits que vous avez l’habitude d’utiliser, je vous encourage à visiter 2 sites:

  • Le top, si vous parlez anglais: Skin Deep Cosmetics Database qui contient un certain nombre de produits que l’on trouve chez nous (entrez le nom de la marque pour trouver le produit que vous recherchez, par exemple: MELVITA) et qui les classifie selon leur degré de risque sur une échelle de 1-10 (risque le plus élevé = 10)

N’hésitez pas à venir poser vos questions ou partager votre expérience mais surtout, prenez bien soin de vous (et de votre potentiel fertile) ♡

Crédit photos:

Laisser un commentaire

*