Qualité des spermatozoïdes: buvez du jus de tomates!

Jus de tomates et fertilité masculine

Participez à ma formation en ligne gratuite

Les 5 clés essentielles pour booster votre fertilité

Régulièrement, vous pouvez assister à mon atelier en ligne 100% gratuit « Les 5 clés essentielles pour booster votre fertilité ». Rejoignez nous !

Ces dernières années, la prévalence des infertilités dues à une cause d’origine masculine est de plus en plus accrue.

Et pour cause, si notre mode de vie à l’occidentale affecte le système reproducteur féminin, on ne voit pas trop comment celui des hommes pourrait être épargné…

Ce sont nos organismes et toutes nos cellules (dont les cellules sexuelles) qui souffrent de nos intoxications multiples, tant par l’alimentation, la pollution, le stress ou encore les pensées négatives.

Et à ce titre, les spermatozoïdes n’ont pas des défenses plus élaborées que les ovocytes! Et leur santé est également mise à mal si l’hygiène de vie n’est pas optimale.

La bonne nouvelle, c’est qu’il est déjà possible d’agir en direct en jouant sur la qualité de ce que, vous Messieurs, mettez dans votre assiette. Et dans le genre, il est un pigment végétal qui a montré récemment un vrai talent pour chouchouter vos gamètes.

Alors si vous souffrez d’une faible quantité et/ou motilité de vos spermatozoïdes ou s’ils montrent des anomalies morphologiques, il va falloir ajouter du lycopène au menu 😉

Le lycopène, quésako?

Molécule de lycopene

Le lycopène est un phytonutriment qui donne leur couleur aux fruits et légumes rouges (et orange foncé). Il s’agit en réalité d’un puissant anti-oxydant qui aide à lutter contre le stress oxydatif (ou « rouille des cellules »), phénomène naturel mais nettement accru par le mode de vie et l’avancée dans l’âge. Les anti-oxydants se trouvent principalement dans les fruits et légumes frais et participent à la défense contre les radicaux libres qui attaquent toutes nos cellules (dont les gamètes) et font le lit des maladies et autres troubles du métabolisme.

Le lycopène (et tout le cortège des autres anti-oxydants) joue le rôle de bouclier pour assurer l’intégrité cellulaire. Si l’on manque d’antioxydants, ce sont les radicaux libres qui prennent le dessus, endommagent sévèrement nos cellules et sursollicitent notre système immunitaire.

Lycopène et fertilité masculine

Lycopène et Spermatozoïdes

Des récentes études ont mis en lumière l’action spécifique du lycopène sur la protection de la qualité du sperme.

C’est le cas d’une étude menée en Inde au début des années 2000 sur une cohorte de 30 hommes qui souffraient d’infertilité idiopathique (inexpliquée en somme). Ils se sont vu prescrire 2 mg de lycopène 2 fois par jour pendant 3 mois. Leur sperme a été analysé à l’issue des 3 mois de cure: 66% des sujets ont montré une amélioration de la quantité de spermatozoïdes, 53% de leur motilité et 46% de leur morphologie (1).

En 2013, une publication parue dans le journal scientifique Fertility and Sterility a mis en évidence que les hommes qui avaient une alimentation riche en lycopène possédaient également une meilleure qualité spermatique avec notamment une meilleure morphologie des spermatozoïdes (2).

Il existe en outre de nombreux essais cliniques documentant les bénéfices des antioxydants pour la fertilité masculine et la qualité et la quantité des spermatozoïdes. Par exemple, une métanalyse récente du réseau COCHRANE sur l’usage oral d’antioxydants (vitamine E, vitamine C, coenzyme Q10, sélénium, zinc, carnitine et lycopène) dans les cas d’infertilité masculines a montré leur efficacité pour augmenter le taux de grossesses et de naissances et diminuer les altérations de l’ADN des spermatozoïdes (3)(4)(5).

Comment mettre du lycopène au menu?

Du lycopène dans l'assiette

Si votre spermatogramme montre quelques défaillances, alors il va être bienvenu d’ajouter certains aliments régulièrement dans votre assiette :-). 

On fera attention à la saisonnalité des fruits et des légumes pour bénéficier au maximum de leurs pleines potentialités en consommant aux périodes de l’année appropriées des tomates fraîches (été) et tomates séchées/concassées (toute l’année), des poivrons (été), des pastèques (été) des pamplemousses (hiver), des goyaves ou encore des papayes.

Ce que vous mangez est la fondation de votre santé et, par voie de conséquence, de votre fertilité!

Or vous savez que lorsque vous êtes confronté(e) à un problème de santé ou un trouble de la fertilité, la première chose sur laquelle il est capital de porter votre attention est la qualité de ce que vous ingérez au quotidien. J’ai d’ailleurs un article prévu prochainement sur l’alimentation fertiligène spécialement adaptée à vous, Messieurs ;-). Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu(e) informé(e) des derniers articles parus (en bonus vous aurez en cadeau 3 super guides pour votre future grossesse 😉).

Mais revenons à notre lycopène. Comment en consommer davantage chaque jour? Il existe des astuces pour mettre plus souvent au menu les aliments qui en contiennent.

Ce n’est pas très compliqué, suivez le guide!

  • Ajouter de la sauce tomate (de préférence maison et bio mais à défaut au moins une la plus naturelle possible et SANS sucres ajoutés…) sur vos plats de légumes, vos aubergines, vos pâtes (semi-)complètes, votre riz (semi-)complet…
  • Mangez de la salsa (sauce à base de tomates fraîches) avec des fajitas maison
  • Faites griller des poivrons et réalisez une succulente salade avec les lanières de poivrons, un peu d’ail, de l’huile d’olive, du sel et du poivre (un régal 😋)
  • Mettez plus souvent du gaspacho au menu en été: c’est délicieux et rafraîchissant!
  • Faites un apéro avec des trempettes (houmous, tzaziki, guacamole, fromage blanc…) et découpez des batônnets de poivrons. Avec des tomates cerises en accompagnement, c’est encore mieux 😉
  • Buvez régulièrement du jus de tomate (6): avec un peu de sel au céleri et une pointe de tabasco, c’est délicieux!
  • Réalisez un smoothie fertiligène avec des fruits tropicaux: une banane, un morceau de papaye, un morceau de goyave, une cuillère à soupe de purée d’amande, un peu d’huile de lin (oméga 3), une cuillère à soupe de maca, des glaçons et éventuellement un peu d’eau. Il suffit de mixer et de se ré-ga-ler!

Il faut savoir que les tomates sont plus riches en lycopène lorsqu’elles sont cuites. On peut les cuire rapidement (quelques minutes suffisent!) ou plus longuement mais à feu très doux (pour une sauce tomate maison par exemple)(7)(8). 

On prendra soin de toujours ajouter un peu d’huile (huile d’olive vierge de première pression à froid, huile d’avocat, huile de coco…) ou de matière grasse sous forme d’avocat, de graines, de noix diverses pour soutenir une meilleure assimilation intestinale du lycopène.

Si vous avez une centrifugeuse ou un extracteur de jus à la maison, alors profitez-en pour vous préparer un bon petit jus boosté au lycopène!

Par exemple, vous pouvez passer à l’extracteur:

  • 3 tomates
  • 1 poivron rouge
  • 1 concombre
  • 4 branches de céléri
  • 1/2 citron

Si vous ne deviez retenir qu’une chose, c’est celle-ci: mangez chaque jour une grande variété de fruits et de légumes le plus possible frais, à défaut surgelés. Les fruits et légumes regorgent de substances phytochimiques, de nutriments et d’enzymes dont notre organisme a besoin et qui aident à une meilleure assimilation et utilisation des nutriments provenant des autres aliments.

J’insiste, je le sais, mais c’est pour la bonne cause! Aussi, ayez toujours à l’esprit que la seule chose que vous puissiez vraiment maitriser quand vous cherchez à rendre votre terrain plus fertile, c’est la manière dont vous vous nourrissez. Ca vaut la peine de réapprendre comment bien manger afin d’améliorer votre santé, votre vitalité et votre fertilité.

>> Contactez-moi si vous avez besoin que je vous accompagne pas à pas dans votre rééquilibrage alimentaire fertile.

Que vous ayez spécifiquement besoin de nourrir votre fertilité ou que vous souhaitiez vous préparer du mieux possible à une future grosses, je vous souhaite des assiettes hautes en couleur et notamment le rouge pour vous Messieurs ;-).

Ne soyez pas timide et osez partager votre ressenti sur l’article ou votre expérience, là, juste en dessous dans les commentaires 😉.

Je suis toujours ravie de vous lire et de savoir où vous en êtes sur votre chemin vers la Maternité et je réponds à chaque petit mot que vous avez la gentillesse de déposer

  1. Gupta NP, Kumar R. Lycopene therapy in idiopathic male infertility—a preliminary report. International Urology and Nephrology. 2002;34(3):369–372.
  2. Zareba P. et al. Semen quality in relation to antioxidant intake in a healthy male population. Fertility and Sterility. 2013. Vol. 100, Issue 6, pp 1572–1579.
  3. Showell MG, Brown J, Yazdani A, Stankiewicz MT, Hart RJ. Antioxidants for male subfertility. Cochrane Database Syst Rev. 2011 Jan. 19;(1):CD007411.
  4. Durairajanayagam D, Agarwal A, Ong C, Prashast P. Lycopene and male infertility. Asian J Androl. 2014 May-Jun;16(3):420-5.
  5. Pakrashi T, Oehninger S. Lycopene and male infertility: do we know enough? Asian Journal of Andrology. 2014;16(3):500.
  6. Yamamoto Y, Aizawa K, Mieno M, Karamatsu M, Hirano Y, Furui K, Miyashita T, Yamazaki K, Inakuma T, Sato I, Suganuma H, Iwamoto T. The effects of tomato juice on male infertility. Asia Pac J Clin Nutr. 2017 Jan;26(1):65-71.
  7. Perdomo F, Cabrera Fránquiz F, Cabrera J, Serra-Majem L. Influence of cooking procedure on the bioavailability of lycopene in tomatoes. Nutr Hosp. 2012 Sep-Oct;27(5):1542-6.
  8. Fielding JM, Rowley KG, Cooper P, O’ Dea K. Increases in plasma lycopene concentration after consumption of tomatoes cooked with olive oil. Asia Pac J Clin Nutr. 2005;14(2):131-6.

Photo 2 (Lycopène)By Jynto and Ben Mills – Derived from File:Trans-butadiene-3D-balls.png, File:Methanol-3D-balls.png, File:Methanol-alternative-3D-balls.png and File:Ethane-3D-balls.png., Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=10877746

Laisser un commentaire

*