5 habitudes pour un beau 1er trimestre de grossesse

1er trimestre Grossesse

Vous venez de découvrir il y a peu que vous êtes enceinte?

Vous commencez alors peut-être à prendre conscience du miracle qui est en train de se produire dans votre utérus et de la capacité du corps humain, de votre corps, de créer un être vivant et de s’adapter à la grossesse!

Je n’en avais pas véritablement idée avant de porter et d’accoucher de mes 2 bébés.

Et à chaque fois, ça a été un miracle renouvelé!

Comment l’Amour de 2 êtres humains pouvaient en créer un 3e (ou un 4e, … ) et comment mon organisme s’adaptait parfaitement pour permettre au miracle de la Vie d’éclore 😊.

Quelle révélation!

Peut-être certaines d’entre vous ont lutté pour parvenir jusqu’ici en rencontrant des problèmes de fertilité. 

Alors que pour d’autres, la voie était plus facilement tracée.

Quoi qu’il en soit, maintenant que la grossesse est installée, il faut la protéger et la chérir.

Votre santé et la santé de ce bébé qui grandit en vous en dépendent!

Pendant la grossesse, vous fabriquez les cellules nécessaires pour multiplier par 75 le poids de l’utérus, pour augmenter votre volume sanguin de 50%, pour créer les nerfs, les os, les muscles, les organes, les glandes, la peau de votre bébé, ainsi que quelques kilos de liquide amniotique et le placenta.

Sans compter les nombreuses cellules rénales et hépatiques qu’il vous faudra remplacer pour gérer les déchets de 2 êtres vivants au lieu d’1! 

Aussi, il ne faut pas attendre pour mettre en place ou consolider de bonnes habitudes afin de commencer sereinement et sainement votre grossesse.

Il se produit tellement de changements dans votre corps et vos émotions lors du premier trimestre, que vous pouvez en être déroutée.

C’est un tel chamboulement qu’il est possible que vous ne sachiez pas par où commencer ou comment soutenir les changements que votre corps est en train de subir.

C’est pourquoi, je tiens aujourd’hui à vous délivrer 5 bonnes habitudes pour vous aider à démarrer du mieux possible votre grossesse afin d’établir des bases solides dès le début.

1. Mangez bien!

Manger sainement

C’est la base n°1!

Si vous n’avez pas encore modifié votre alimentation, il est temps de commencer à mettre en place des changements afin de manger le plus riche et le moins transformé possible.

Vous allez avoir besoin d’augmenter votre consommation de nombreux nutriments, ce qui n’est pas si difficile à partir du moment où vous mangez sainement.

Pendant la grossesse, cela revient à cuisiner davantage « maison » avec des aliments frais et entiers qui incluent une large variété de fruits et de légumes, des céréales complètes, des quantités modérées de viandes d’excellente qualité et de poissons gras, des produits laitiers entiers et/ou crus, des oléagineux et de bons gras.

Et à limiter tous les aliments transformés, le sucre ajouté et les gras saturés.

La capacité de votre corps à s’adapter pour faire grandir ce petit être repose sur ce que vous allez lui apporter avant, pendant et après la grossesse.

Les efforts que vous allez consentir pour manger le plus sainement possible pendant ces 9 mois et au-delà vont vous permettre d’asseoir de bonnes habitudes non seulement pour votre propre bénéfice (santé, vitalité…) mais également pour les transmettre à votre enfant afin qu’il est le meilleur départ dans la vie!

Si vous avez besoin de davantage d’informations et d’astuces pour mettre en place une alimentation saine afin de vous apprendre à manger vraiment mieux, je vous encourage à télécharger mon kit gratuit de 3 guides pour une Grossesse Nature & Sereine, dont le 1er volet est exclusivement dédié à l’alimentation.

Vous saurez tout sur ce qu’il faut que vous mangiez ou pas!

Cliquez ici pour le télécharger 😉

2. Bougez!

Bouger

Je ne le répéterai jamais suffisamment, dans la mesure où votre état ne réclame pas un repos forcé, la grossesse n’est pas un état pathologique!

Alors marchez, marchez, marchez! Ca commence par là!

Puis, vous pouvez également nager et/ou essayer le yoga prénatal.

Mettez en place une activité physique régulière qui vous motive.

Il est nécessaire d’être en mouvement au moins 30 minutes par jour, tous les jours.

Si vous souhaitez instaurer une nouvelle routine sportive ou poursuivre celle que vous avez déjà, je vous encourage à demander conseil auprès du gynécologue ou de la sage-femme qui vous suit pour savoir si elle est adaptée ou non.

3. Apprenez à gérer naturellement les petits bobos de la grossesse

Nausées de Grossesse

Malheureusement, pour beaucoup d’entre vous, le 1er trimestre peut être ponctué d’un lot de symptômes peu agréables, à tel point qu’ils peuvent ternir la joie d’être enceinte

Votre corps travaille d’arrache-pied pour s’assurer que votre bébé ait tout ce dont il a besoin pour bien se développer ce qui vous occasionne beaucoup de fatigue et peut contribuer à la survenue d’envies alimentaires parfois curieuses…!

Pour vous citer une des plus pittoresques, certaines futures mamans en manque de fer se sont vues prises d’une irrésistible envie de…terre!

Il n’y a rien de grave ici, juste le corps qui revient instinctivement à ce dont il a besoin intrinsèquement.

Par ailleurs, vos hormones sont également en ébullition ce qui peut générer des tensions mammaires, de la constipation, un besoin fréquent d’uriner.

Votre glycémie peut être basse à certains moments conduisant aux nausées matinales par exemple.

Alors écoutez votre corps et offrez-lui ce dont il a besoin!

Je me permets juste de mettre un bémol ici. Certaines d’entre vous me rapportent qu’elles ont fréquemment envie de fast-food alors que d’ordinaire, elles en consomment peu ou pas.

Je ne peux évidemment pas vous conseiller dans cette voie! Mais si cela fait partie de vos envies, peut-être devriez-vous mangez davantage de bons gras comme des huiles saines, des avocats, des oléagineux…

La clé ici est de trouver ce qui fonctionne le mieux pour vous.

Si vous souhaitez davantage d’informations concernant les remèdes naturels contre les petits maux de la grossesse, je vous encourage à lire le 2e volet du kit sur la Grossesse Nature et Sereine que je vous offre 😉

Pour le télécharger,cliquez ici .

4. Prenez votre premier rendez-vous prénatal

RDV prénatal

Vous avez probablement déjà consulté votre médecin traitant à partir du moment où vous avez su que vous étiez enceinte. Il (elle) est tout à fait à qualifié(e) pour vous accompagner au début de votre grossesse.

Néanmoins, si vous avez un gynécologue qui vous suit, je vous encourage à aller le consulter avant cette date pour pouvoir lui poser en amont toutes les questions plus spécifiques qui ne manquent pas de vous assaillir!

Généralement, la 1ere échographie officielle n’intervient pas avant la fin du 1er trimestre.

Petite chose à savoir: à partir de la 5e semaine de grossesse (7e semaine d’aménorrhée, mais ce peut-être légèrement plus tard chez certaines), il est possible de voir battre le coeur du foetus, ce qui peut  rassurant dans l’attente de la visite de la 12e semaine 😉

Si votre gynécologue n’est pas obstétricien(ne), il peut être alors intéressant de vous renseigner dans votre entourage pour en connaître un de bonne réputation et de prendre rendez-vous avec lui  (elle) pour vous faire votre propre idée.

Je ne l’ai pas fait pour ma 1ere grossesse, mais je l’ai finalement regretté… Aussi, si vous en avez la possibilité, faites vous suivre par une sage-femme dont les rapports, généralement un peu moins médicaux et donc un peu plus humains, peuvent vous apporter un vrai plus surtout en cas de questions que vous n’osez pas poser à votre médecin, de doutes ou d’angoisses.

Pour ma 2e grossesse, j’ai inversé la donne en consultant dès le 1er trimestre une super sage-femme très positive, qui m’a beaucoup apporté et avec laquelle j’ai pu mettre en place précocement un suivi haptonomique (l’haptonomie étant la science de l’affect par le toucher, je vous en reparlerai dans un futur article) pour communiquer le plus tôt possible avec notre bébé. Et j’en ai été plus que ravie ☺️

5. Apprenez à gérer vos émotions, à vous reposer et à écouter votre corps!

Se relaxer

Analysez vos sentiments et vos émotions et comment ils affectent vos pensées et votre comportement.

Si vous êtes fatiguée, reposez-vous ou accordez-vous une petite sieste bienfaitrice.

Si vous avez faim, mangez (sans toutefois tomber dans l’excès inverse de la suralimentation avec les risques que cela comporte).

Si vous êtes tendue, essayez d’aller marcher au grand air ou de vous faire masser.

Si vous vous sentez submergée par vos émotions, pleurez pour les décharger ou trouver une oreille bienveillante à qui vous confier sans jamais vous sentir stupide de ce que vous ressentez.

Et si vous avez besoin d’aide, oser demander!

Je suis convaincue que la conscience qu’une femme a de son corps – ses ressentis, sentiments, émotions etc…- est naturellement accrue pendant la grossesse.

Peut-être est-ce l’instinct maternel qui se met en place afin de vous en faire bénéficier d’abord à vous-même?

Pendant et après la grossesse, une femme a besoin de temps pour réfléchir, pour nourrir son « moi intérieur » et pour créer du lien avec son bébé.

Alors mettez à profit ces 9 prochains mois pour apprendre à vous connecter à votre « moi » et à votre bébé, ce sont les fondements de la Maternité 😊

J’espère que ces informations vous seront utiles pour bien démarrer votre grossesse.

Venez nous dire dans les commentaires à quel stade de votre grossesse vous en êtes et si vous avez des questions/problématiques particulières à me soumettre, si je peux vous aider à trouver des réponses ou des solutions ♡

4 thoughts on “5 habitudes pour un beau 1er trimestre de grossesse”

  1. Je suis à 10 semaine de grossese pour une deuxième grossesse. Ma première à 7 mois. Je suis tellement écoeurée de me sentir comme si j’ai super faiim. Je me fait un plat, je mange deux boucher et j’ai l’estomac tout à l’envers. Donc je ne mange pas beaucoup malgré mon appétit. Je suis à bout de me sentir affamée sans être capable de manger. Des trucs ?

    1. Bonjour Eugénie, effectivement ces vilaines nausées de début de grossesse ne sont pas toujours faciles à gérer.
      Avez-vous téléchargé le kit offert dont le 2e volet évoque longuement les diverses solutions à tester pour enrayer les nausées? Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous encourage à vous le procurer en remplissant le petit formulaire situé dans l’article ou dans la barre latérale à droite, en haut.
      Quoi qu’il en soit, commencez par fractionner vos repas en ne mangeant que de petites quantités, ayez toujours de quoi grignoter dès le saut du lit, comme des amandes qui luttent également contre la sensation de nausée, évitez les plats trop lourds que votre foie (un peu dépassé par toutes les hormones de la grossesse à gérer) aurait du mal à digérer et comme pour Elodie, testez l’huile essentielle de gingembre à respirer (ou mieux, gingembre + citron) et l’eau de mélisse.
      Revenez me dire si ça a pu vous soulager un peu.
      Bon courage 🙂

  2. Bonjour Estelle. Merci beaucoup pour votre article. J’ai suivi vos conseils d’un précédent article en faisant entre autre un détox pendant 3 semaines et je suis tombée enceinte peu de temps après 🙂
    Je suis donc au tout début de ma grossesse et fortement sujette à des crises de larmes et à un manque d’appétit dû au fait d’être écœurée quasiment en permanence….
    Auriez-vous des conseils pour retrouver de l’appétit ?

    1. Bonjour Elodie et toutes mes félicitations pour votre grossesse!
      Eh oui, une simple détox bien menée peut parfois accélérer les choses voire débloquer certaines situations ;-).
      Selon les symptômes que vous me décrivez, c’est la tempête hormonale que subit votre organisme actuellement qui en serait la cause. C’est tout à fait normal, il faut du temps à votre corps pour s’adapter :-).
      Pour le soutenir, je vous encourage à prendre un bon complément multi-vitamines (naturel) pour commencer.
      Ensuite, concernant vos nausées, vous pouvez essayer l’eau de mélisse (1 cuillère à soupe dès que la nausée monte), ou encore respirer (et uniquement respirer!) de l’huile essentielle de gingembre (et citron aussi: au besoin, vous pouvez vous faire un petit mélange des deux) et prendre 3 granules 3 fois par jour (loin des repas, café, thé et brossage de dents) d’Ipeca 9CH en homéopathie.
      N’hésitez pas à revenir vers moi pour me dire si ça a marché ou non.
      Les nausées peuvent avoir des causes très différentes et il est parfois nécessaire d’essayer plusieurs choses avant d’obtenir un soulagement.
      Bon courage à vous et à bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *